Des ateliers d’écriture créole – en apprendre plus sur notre langue et son histoire

Pour mettre notre langue et notre culture en valeur, découvrez une initiative qui s’inscrit dans une réflexion collective, à la fois linguistique, culturelle et historique, parfois même artistique, par Eric Naminzo.

Comment écririez-vous « poisson » en créole ?

Notre cher créole, longtemps relayé par les institutions derrière le français, est une langue orale par tradition. Pour lui redonner ses lettres de noblesse, mais aussi et surtout pour permettre son étude et sa transmission, le besoin d’une forme écrite est grandissant. Pourtant, pour beaucoup d’entre nous, l’écriture du créole est un grand débat. Qui décide de l’écriture d’un mot ? Doit-on, et si oui comment, transcrire les variations des différents créoles parlés sur l’île ?

Eric NAMINZO, engagé pour la culture et la langue créole

À nos nombreuses questions, Eric NAMINZO (@zarlor.renione) tente d’apporter des éléments de réponses. Ce professeur de Lettres et d’Espagnol, admissible au CAPES de créole, intervient comme animateur socio-culturel auprès d’écoles et d’associations. « Fonnkézèr » et chanteur (@erikvelifonnker), il a monté sa propre entreprise pour promouvoir notre culture et notre langue, socles de notre identité créole. Sur les réseaux sociaux, il popularise l’écriture créole grâce à un apprentissage ludique via des sondages et vidéos explicatives.

Eric Naminzo – Formateur en langues & Coaching Dev perso

Des ateliers pour se réapproprier notre langue

Parallèlement à ses interventions et à ses publications sur les réseaux, le dernier grand projet d’Eric NAMINZO est de proposer des ateliers de culture et d’écriture créole. Parmi ces ateliers qui ont lieu un peu partout sur l’île, on retrouve notamment :

  •  Des ateliers-découverte « Maloya nout vibrasyon » : rencontre avec un artiste et, à travers l’écoute de morceaux avec le texte, découverte des modes de vie traditionnels et populaires réunionnais, des spécificités musicales du maloya et de la langue créole.
  • Des ateliers d’écriture créole « Lékritir kréol », qui se déclinent en deux niveaux, pour replacer notre langue et son écriture dans son histoire, apprendre les graphies et les bases de l’écriture créole.
  • De ateliers Fonnkèr, pour ceux qui ont déjà les bases de l’écriture créole et sont poètes dans l’âme.

Consultez et inscrivez-vous pour les prochains ateliers ici !

Une démarche de valorisation du créole

Les interventions d’Eric s’appuient sur les travaux de Lofis la lang kréol la Rényon (l’Office de la langue créole de la Réunion), une institution qui réfléchit à la valorisation de la langue en consultant les Réunionnais et en observant leurs habitudes de langage. Ainsi, il n’est pas question de nous imposer une vision unique de notre écriture et on apprécie le fait que certains débats concernant les graphies restent ouverts : ce qu’il faut comprendre c’est que notre écriture est encore en construction ! De plus, le rapport des Réunionnais à leur langue portant encore aujourd’hui les stigmates du colonialisme, ces initiatives sont nécessaires pour se réapproprier et être fiers de notre culture et notre identité !

Plus d’infos sur la page de Lofis la lang kréol la Rényon: http://lofislalangkreollarenyon.re/

Comment écririez-vous « poisson » en créole ? Réponse: « Poison » ou « Pwason », Eric vous explique pourquoi ici !